Menu

Avocat violence conjugale à Meaux et Paris

Maître LUNAY, Avocat au Barreau de Meaux, vous accompagne, vous victimes de violences conjugales, dans toutes les procédures pénales et familiales que vous devez affronter.

1 femme sur 10 est victime de violences conjugales en France.

1 femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint.

Les femmes battues ne doivent pas rester isolées, et encore moins lorsqu'elles doivent confronter leur conjoint dans le cadre des procédures pénales et familiales.

Vous voulez sortir de cette situation de violences conjugales, et être accompagné durant chacune des procédures pénales et familiales, Maître LUNAY votre avocate en droit de la famille à Meaux, peut vous aider.

Pourquoi s'adresser à un avocat ?

Les victimes de violences conjugales sont confrontées à de multiples difficultés et rencontrent beaucoup d'obstacles au cours des procédures: refus de plainte par le commissariat, difficulté pour exprimer ce qu'elles subissent, refus du prononcé de l'ordonnance de protection par le Juge aux Affaires Familiales, relaxe de l'auteur des violences...

L'assistance par un avocat est primordiale car la justice condamne l'auteur sur la base de preuve et uniquement cela.

Votre avocat à Paris sera à votre écoute et vous aidera à constituer votre dossier, la préparation de votre dossier étant garantie de la condamnation de votre conjoint ou concubin devant le Tribunal correctionnel.

Le cabinet HL Avocats à Paris et Meaux vous donnera les clés pour déposer plainte dans les meilleurs conditions, et pour affronter votre conjoint ou votre concubin devant les services de police ou de gendarmerie, devant le Tribunal correctionnel, ou devant le Juge aux Affaires Familiales.

En lien avec plusieurs partenaires, Maître LUNAY pourra vous diriger vers des associations spécialisées dans les violences conjugales et vers des psychologiques qui ont l'habitude d'accompagner les victimes de violences conjugales, pour sortir de l'emprise, de la honte et la culpabilité...

Que recouvrent les violences conjugales ?

La violence conjugal peut prendre différentes formes.

Lorsque l'on pense aux violences conjugales, on pense immédiatement aux femmes battues, et donc aux violences physiques.

Ce sont les violences les plus visibles, celles qui marquent le corps.

D'autres violences sont moins visibles, mais dont les conséquences sont toutes aussi dévastatrices.

La loi de juillet 2010 est venue préciser ce que recouvraient les violences en indiquant qu'il pouvait s'agir également de violences psychologiques.

On peut parler de violences psychologiques dès lors qu'il s'agit "d'agissements ou paroles répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de vie de la victime susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité ou d’entraîner une altération de sa santé physique ou mentale".

Concrètement, il y a violences psychologiques en cas de:

  • agression verbale : insulte, menace, chantage, humiliation, dévalorisation, contradiction, l’oubli pour faire passer l’autre de folle,
  • contrôle mené par l’auteur : par la privation de la liberté de mouvement, la privation de pensée (ex.: "Réfléchis donc avant de dire des bêtises!"), par le contrôle des fréquentations (ex.: "Ce ne sont pas des gens pour toi!"), le contrôle des goûts vestimentaires (ex.: "Tu es ridicule habillé comme ça, tu t’es regardé dans une glace!")... ces interdits pouvant soit être clairement être exprimés, soit plus subtilement par un discours visant à persuader ou à dissuader l’autre
  • Il existe enfin les violences sexuelles: l'agression sexuelle et le viol conjugal.

Maître LUNAY pourra vous aider à faire reconnaître l'existence de ces violences et votre statut de victime.

Qu'est ce que l'Ordonnance de protection ?

L'ordonnance de protection est une décision prise par le Juge aux Affaires Familiales qui a pour intérêt de protéger les victimes de violences conjugales.

Toute personne, dès lors qu'elle est victime de violences vraisemblables de la part de son conjoint, son concubin ou son partenaire de pacs et qu'elle est en danger et/ou que ses enfants sont en danger, peut être protégée par une Ordonnance de protection.

L'ordonnance de protection permet d'éloigner l'auteur qui aura l'interdiction de contacter la victime et de paraître au domicile.

Le juge a la possibilité de permettre à la victime de rester dans le domicile conjugal avec ses enfants et d'expulser l'auteur.

L'auteur pourra également se voir interdire de porter des armes.

Si les époux sont mariés, le Juge pourra condamner l'auteur à payer une pension pour son conjoint.

Les conditions pour obtenir une ordonnance de protection étant strictes, il est difficile en pratique d'obtenir une ordonnance de protection.

Votre avocat à Meaux, avec son expérience de la pratique et la connaissance des Juges aux Affaires Familiales, saura vous conseiller dans cette procédure.

Si vous vous retrouvez dans la position de victime de violence conjugale, prenez rapidement contact avec votre avocat à Meaux, Paris et sur toute la France. 

Contactez-nous

Consultez également