Menu

Avocat en assistance éducative à Meaux et Paris

Vous êtes convoqué devant le Juge des enfants pour une audience en assistance éducative, ou vous souhaitez saisir le Juge des enfants de votre situation familiale, Maître HALEBLIAN et Maître LUNAY, avocats en droit de la famille à Meaux, vous conseille et vous accompagne au cours de la procédure judiciaire.

Dans quelles situations un Juge des enfants peut intervenir dans le cadre de l'assistance éducative d'une famille ?

Lorsque la santé, la sécurité ou la moralité d'un mineur sont en danger, ou si les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises un Juge des enfants peut intervenir.

A la suite d'un signalement ou suite à la saisine d'office du Juge des enfants, vous pouvez en qualité de parents être convoqués devant le Juge pour qu'il statue sur votre situation familiale.

En tant que parent ou mineur, vous pouvez vous même saisir directement le Juge des enfants par requête.

Quel est le rôle de l'Avocat dans le cadre de l'assistance éducative ?

Le cabinet HL Avocats à Meaux et Paris vous aidera à constituer votre dossier en réunissant les pièces importantes et vous permettra d'accéder rapidement au dossier du Juge. Il vous accompagnera ensuite tout au long de la procédure d'assistance éducative.

Quelles mesures peuvent-être ordonnées par le Juge des enfants en charge de l'assistance éducative ?

Le Juge des enfants en charge de l'assistance éducative peut, tout d'abord, prononcer une mesure d'assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) : dans cette hypothèse, les enfants sont maintenus au sein de leur famille et une équipe éducative est désignée pour fournir une aide aux parents pour qu'il surmonte leurs difficultés familiales. Ce service éducatif conseillera la famille, suivra le développement des enfants, et rendra des rapports au juge.

Si cette mesure n'est pas jugée suffisante, le Juge des enfants peut décider que le ou les enfants soient placés chez un tiers : soit chez l’autre parent, soit chez un autre membre de la famille comme les grands-parents, soit au sein d'un service spécialisé (foyer ou famille d'accueil).

Dans ce second cas, les parents conservent l’autorité parentale sur leurs enfants et peuvent bénéficier d’un droit de visite et d’hébergement, d'un droit de visite simple ou d'un droit de visite médiatisé.

Pour toute question concernant l’assistance éducative, n’hésitez pas à contacter vos avocats basés à Meaux, Maître HALEBLIAN et Maître LUNAY.

Contactez-nous

Consultez également